conseils-sante-beaute

conseils-sante-beaute

Un obèse en bonne santé est-ce possible ?

Un excès de poids n’est pas pour certains une maladie. Il s’agit simplement d’un signe visible de la « malbouffe », d’une absence de discipline, d’une vie peu organisée. Il suffit simplement dans ces cas de remettre un peu d’ordre dans sa vie, de revoir sa façon de manger pour remettre les pendules à l’heure. Et pourtant, des psychologues nous expliquent que tout n’est pas si facile. L’hyperphagie comme l’anorexie ont des causes plus profondes. Dès lors, on se demande si l’on peut être obèse simplement tout en menant une vie normale ?

L’obèse en bonne santé

Une personne obèse en bonne santé, en anglais Fat but fit, est définie comme quelqu’un présentant un IMC > 30 mais qui ne souffre d’aucune comorbidité associée à l’obésité. C’est-à-dire, les 3 troubles du métabolisme qui sont le plus souvent associés à l’obésité. Néanmoins, le risque de développer une maladie coronarienne est plus élevé chez cette personne que chez les personnes ayant un poids normal.

L’obésité est une maladie

L’obésité en soi est une maladie. Une maladie mortelle même comme nous le dit l’OMS. Selon cette institution, l’obésité est dans le Top 5 des causes de la mortalité dans notre siècle. Comment donc être malade sans être malade ? Si l’obésité n’était pas une maladie, qu’est-ce qui justifierait les médicaments et même la chirurgie visant à traiter l'obésité morbide ?

Être obèse n’est donc pas seulement être « gros ». Bien que l’obésité se caractérise par une accumulation excessive de graisse dans le corps, celle-ci n’est pas sans danger pour la santé. De plus en plus de chercheurs sont d’accord pour dire que la complaisance à l’égard de ce problème, encourage les obèses à ne pas fournir d’efforts pour s’en sortir. Il n’est pas question non plus de tomber dans la « grossophobie ».

Les complications de l’obésité

Sans cet effort « collectif » et individuel pour lutter contre la surcharge pondérale, on laissera nos proches, nos amis, nos voisins sombrer dans une situation pire que l’excès de poids. Même si certains scientifiques de l’Université de Helsinki affirment qu’il est possible d’avoir une bonne santé quand on souffre d’obésité modérée, on n’est jamais à l’abri des risques liés à l’obésité. Diabète, hypercholestérolémie, hypertension artérielle, risques d’AVC, sont autant de complications de l’obésité.

 



26/10/2017
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres